Contact

Association Les Amis de James Coignard
Fonds James Coignard
107 rue André Karman, 93300 Aubervilliers - France Tel: 06 82 66 38 22

Pour toute information, contactez nous !

Newsletter

Recevez toute l'actualité de l'association

Biographie

James Coignard, peintre, céramiste, sculpteur et graveur, est né en 1925 à Tours. Après une brève carrière dans l’administration, il découvre à l’age de 23 ans les paysages de la Côte d’Azur. C’est alors qu’il décide de suivre les cours de l’école des Arts décoratifs de Nice. Il abandonnera 4 ans plus tard l’administration pour se consacrer exclusivement à sa carrière artistique. C’est sa rencontre avec Paul Hervieu en 1950 qui sera décisive. Sa collaboration avec la galerie Hervieu lui fera acquérir une visibilité dans le milieu artistique et à l’international, notamment dans les pays scandinaves. James Coignard au début de sa carrière sera désigné par les critiques comme appartenant à l’Ecole de Paris. Très vite sa peinture et sa céramique s’en démarquent et il fera cavalier seul. Au début des années 60 il commence à travailler le verre mais un tournant décisif dans sa technique est pris en 1968 quand son ami Henri Goetz découvre un nouveau procédé de gravure avec du carborundum. La gravure devient alors centrale dans son Œuvre. Sa carrière prend au même moment une dimension internationale. Il voyage beaucoup, notamment en Suède et aux Etats – Unis ou il vivra quelques années. En 1978 James Coignard va entamer une longue collaboration avec l’atelier de gravure Pasnic qu’il contribuera à créer. Dans les années 80, vivant entre Paris et la Côte d’Azur, il s’intéresse aux livres d’artistes et aux problématiques de l’édition. Il expose désormais dans le monde entier et est reconnu comme l’un des plus grands peintres-graveurs de son temps. Jusqu’à sa disparition en 2008 James Coignard continuera de travailler tant en peinture qu’en sculpture et gravure, produisant beaucoup et laissant derrière lui une œuvre immense.

1925
Naissance à Tours, France.
1926 - 1942
Sa famille s’installe à Paris où il fera ses études.
1943 - 1948
Il travaille dans l’administration des finances à Tours, France.
1948
Mutation à Villefranche-sur-Mer, il suit les cours de l’école des Arts décoratifs de Nice.
1949
Première exposition à Beaulieu-sur-mer.
Il rencontre Braque, Matisse, Chagall.
1950
Obtention du 1er prix hors concours des Arts décoratifs de Nice, France.
Rencontre décisive avec Paul Hervieu. Débute alors une longue collaboration avec la galerie Hervieu à Nice.
Plusieurs expositions en Suède.
1952
Il quitte l’administration et Nice pour Paris.
Rencontre avec Max Papart. Création d’un atelier de céramique à Paris. Premières expositions dans les pays scandinaves.
1953
Il expose au Salon d’automne à Paris.
1954
Voyage au Danemark.
1956
James Coignard épouse Mireille Poupart et s’installe à Beaulieu-sur-Mer, où il ouvre un atelier.
Il travaille en exclusivité avec la Galerie Hervieu à Nice.
Exposition au musée de Malmö en Suède.
1958
Voyage en Espagne où il découvre l’œuvre de Clavé.
Il interrompt la céramique.
1959
Naissance de sa fille Pascale.
Dans son atelier de Beaulieu-sur-Mer se retrouvent Atlan, Christine Boumeester, Goetz, Max Papart.
1961
Réalisation de sculptures en verre à la Fucina Degli Angeli, Venise, Collection Peggy Guggenheim.
1962
Naissance de son fils David.
1963
Naissance de sa fille Emmanuelle.
1964
Installation à Vallauris.
Il reçoit le Prix Dorothy Gould à Nice
1966-1967
Premières acquisitions de ses œuvres par les musées américains
Rencontre avec Georges Bénichou.
1968
Réalisation de ses premières gravures au carborundum suite à sa rencontre avec Henri Goetz.
1969
Il illustre pour les éditions Le Vent d’Arles le poème, l’Amour du plus lointain de Jean Marcenac.
La Fucina Degli Angeli présente ses sculptures de verre aux Etats-Unis.
Participe au jury du diplôme national des Beaux-arts et aux commissions de réforme de l’enseignement artistique.
1970
Ses sculptures de verre sont présentées dans les musées allemands.
Rencontre avec A. Clavé.
1972
Il est invité par l’université d’Ottawa et voyage au Canada et aux Etats-Unis.
1974
Voyage en Israël.
1975
James Coignard exécute selon le procédé « Art protis » quatorze tapisseries dans les ateliers de Brno, en Tchécoslovaquie.
1976
Voyage en Egypte.
1977
Réalisation pour les éditions F.B d’une série de sculptures en bronze.
Séjour aux Etats-Unis. Il exécute dans les ateliers de Murano une seconde série de sculptures en verre pour la Fucina Degli Angeli.
1978
Participation à la création à Paris de l’atelier de gravure au carborundum « Pasnic » avec Pascal Gauvard et Nicolas du Mesnil du Buisson.
1979
Séjour aux Etats-Unis. Voyage en Algérie et en Israël.
Production d’une série de grandes sculptures en bronze pour les éditions F.B.
1980
Création de deux tapisseries pour Galerie La Demeure à Paris.
1981
Réalisation pour les édition F.B d’une série de peintures similaires sur fond gravé, exécutées en huit exemplaires : les oligotypes.
1982
Il installe un atelier à Paris.
1983
Collaboration avec les éditions Sémios à Paris.
Exécution d’un grand panneau pour la Fondation Rothschild à Nice.
1984
Réalisation dans l’atelier Halaska de neuf tapisseries pour les éditions Sonet à Stockholm.
Il épouse Sylvia Uryn, directrice des éditions Sémios.
1985
Il s’installe et crée son atelier à la Nouvelle-Orléans.
Voyage au Mexique.
1987
Réalisation du grand triptyque Le clavier pour les Studios Sonet à Stockholm.
1988
James Coignard quitte la Nouvelle-Orléans et s’installe près de Rambouillet.
1989
Naissance de son fils Simon.
1992
Installation de son atelier à Cannes.
1995
Il se lie d'amitié avec François Vecchio, collabore avec la galerie Vecchio à Cannes. Nouveau déménagement de son atelier à Antibes.
1996-2002
Nombreux voyages en Egypte, Tunisie, Turquie, Jordanie, Grèce, Maroc et Canada.
Réalisation de sculptures de verre pour les éditions Beringo à Venise, Italie.
2003-2005
Il initie une proche collaboration avec la Galleri GKM Siwert Bergström à Malmö en Suède.
Plusieurs expositions en Suède à l’occasion de l’édition du catalogue de l’ Œuvre gravé volume V, éditions GKM.
Réalisation d’une nouvelle série de sculptures de verre pour les éditions Béringo à Venise, Italie.
2006-2008
Nombreux voyages : Egypte, Scandinavie, Etats -Unis. Collaboration avec la galerie Bogéna à Saint Paul de Vence.
Réalisation pour les éditions de l’Ariane d’un livre d’artiste.
Réalisation de 47 gravures, toutes reproduites dans le catalogue de l’Œuvre gravé volume VI, éditions GKM.
7 mars 2008
Décès de James Coignard.